Actualités

Retour

Fiat Multipla 600, un OVNI

La première génération de Fiat Multipla était d'ores et déjà un OVNI. Monospace avant l'heure, découvrons l'histoire de cette auto hors normes.

multipla600

 

Une architecture inattendue

Conçu sur la base d'une Fiat 600, la Multipla est lancée au salon de Bruxelles 1956. L'organisation du véhicule est pour le moins insolite. La première Fiat Multipla profitait de six places installées dans un véhicule de 3,50 mètres. Un espace particulièrement restreint puisqu'à titre de comparaison, l'actuelle Fiat 500 mesure seulement 7 cm de plus. SI l'ancien monospace pouvait accueillir trois banquettes, il ne possédait pas de coffre : les bagages devaient voyager sur le toit. Une version 4-5 places fut également lancée au côté d'une variante taxi, avec de petits strapontins. Ce modèle connaîtra un assez grand succès.

Autre point original du véhicule italien : l'absence de capot. Dans cette configuration, le poste de conduite se trouve en première position tandis que le moteur se voit disposé à la place du coffre. Cette auto incongrue arbore donc un look atypique composé d'un avant plat et d'une poupe allongée. À cette époque, le véhicule est présenté comme « la seule voiture particulière avec cabine avancée ». Bien qu'étonnante, cette architecture était pourtant logique. Elle permettait à Fiat d'obtenir un rapport habitabilité/encombrement relativement favorable.  

 

L'ADN Fiat 600

La mécanique de la petite Fiat 600 se retrouve dans celle de la Multipla.  Si les trains avant et arrière furent renforcés, et que la suspension fut améliorée, c'est la mécanique de la petite citadine qui prime. La Multipla proposait ainsi un quatre-cylindres de 633 cm3 développant 21 ch. Ce n'est qu'en 1960 que le petit véhicule des grandes familles se dote d'une nouvelle motorisation plus puissante : un 767 cm3 de 32 ch. Une folie pour l'époque puisque l'auto italienne dépasse ainsi la barre fatidique des 100 km/h.

La carrière de l'inclassable italienne prendra fin en 1965 après 240 000 unités produites, dont une partie sous la marque Seat pour l'Espagne.